Les subtilités de l’anglais en Irlande

mercredi 23 octobre 2019

L’anglais occupe aujourd’hui la troisième marche des langues les plus parlées au monde. Mais elle est très certainement la langue du voyageur. Et pour preuve, même en Amérique latine à dominance Espagnol, un locuteur anglais aura moins de mal qu’une personne qui parle chinois. Or le chinois est bien la langue occupant la première place en raison du nombre de ses locuteurs. C’est dire donc que l’anglais est la plus influente de toute compte tenu de sa répartition géographique. Toutefois, au cours de cette expansion, chaque région l’ayant adopté y a apporté nombre de modifications qui, à défaut d’en faire une version à part entière de la langue de Shakespeare, y apportent de légères subtilités. Nous vous présenterons aujourd’hui un petit lexique des expressions propres à l’anglais parlé en Irlande.

What’s the Craic

Le séjour linguistique en Irlande est très certainement l’une des meilleures façons d’apprendre rapidement l’anglais. Cependant, au contact des irlandais, il y a de ces expressions qui pourraient vous faire buger lors d’une conversation.

“What’s the craic” (prononcé what’s the crack) est très certainement l’une des expressions les plus distinctives de l’anglais tel qu’il est parlé en Irlande. Cette phrase du quotidien est très courante et reviendra assez souvent en début de conversation. Comment te portes-tu ? Quoi de neuf ? Son domaine de définition est très large, mais l’expression est fréquemment utilisée pour prendre des nouvelles de son interlocuteur. Notez également que le mot gaélique “Craic” est à connotation positive. Donc ne vous offusquez pas si votre interlocuteur vous traite de “cracker”. En règle générale, cela veut tout simplement dire que vous lui avez fait bonne impression, qu’il vous apprécie bien.

For Donkey’s Years

Comment dit-on “depuis très longtemps” en anglais ? “For a very long time” me direz-vous! Eh bien en Irlande, on est plus poétique et l’expression consacrée pour ce cas de figure est “For Donkey’s Years”. Il s’agit là d’une autre des expressions qui, en plus d’être typique de l’anglais irlandais, a carrément traversé les frontières. “For donkey years” est utilisé pour exprimer la longueur du temps qui a passé.

Sure, look it

Vous ne pouvez pas partir à Dublin apprendre l'anglais sans entendre cette phrase. C’est une expression encore plus courante que la précédente. Il est quasi certain que vous entendrez votre prof et vos camarades s’en servir plusieurs fois. Il s’agit en réalité d’une réponse passe-partout qui se prête à nombre de situations.

Exemple: “Isn’t it a nice watch I’m wearing ? Sure look it”

Parfait donc pour ces moments de la conversation où vous cherchez comment répondre à votre interlocuteur sans le heurter.

Grand

Une autre expression très courante représentant la spécificité du lexique irlandais. Principalement utilisée dans les conversations entre jeunes, le mot sert à exprimer son approbation, son adhésion à une idée, une chose. Au niveau de l’anglais conventionnel, c’est l’équivalent de “fine”, “great” ou encore “good”. “It’s grand” veut donc dire “c’est bien”, “c’est génial”. Mais paradoxalement, l’expression “You are grand” ne veut pas dire que vous êtes génial. Elle est employée pour dire à quelqu’un que tout va bien.

Quare

Si vous effectuez un séjour linguistique à Dublin, soyez sûr que ce mot reviendra très souvent lors de conversations. Ici aussi il s’agit d’un mot permettant d’exprimer son approbation. On s’en sert généralement en Irlande pour dire “Très bien”. Le terme quare (prononcé queer) étant mis pour “very” en anglais conventionnel.

Le saviez-vous ?

En ce qui concerne la prononciation, il faut noter qu’au niveau de l’anglais, tel que parlé en Irlande, les voyelles subissent un adoucissement alors que les consonnes sont durcies. Pour ce qui est des voyelles, la lettre A par exemple, [ay] en Angleterre, est prononcée [ah] ou [aw] en Irlande. “How are you” deviendra ainsi “Ha ware ya” chez un locuteur Irlandais.

Dans le cas des consonnes, il faut prononcer chacune d’elles, à l’opposé des États-Unis où on privilégie le contexte pour faire comprendre ses propos. Ainsi donc, le ‘t’ se transforme en ‘ch’ (Tube = Choob), ou encore ‘th’ devient ‘d’ (That = Dat).

Par ailleurs, en Irlande, les “G” qui finissent les mots ne font presque jamais l’objet de prononciation. Walking par exemple se prononcera Walkin ou encore Living qui deviendra Livin, etc.

Certes, tout cela s’applique, en fonction des régions, des accents ou encore de la volonté de chaque personne. Mais ce sont toutes des spécificités de la langue qu’il convient de connaître.