Gap Year, Année de césure, 12éme année – Des opportunités pour apprendre une langue étrangère

samedi 25 janvier 2020

La plupart des gens ne réalisent pas qu’il est tout à fait possible de prendre une année de césure à un moment donné de leur formation sans le moindre impact négatif sur le cursus. Il s’agit bien au contraire d’une initiative qui présente de très nombreuses possibilités d’apprentissage et de perspectives d’avenir. Dans ce sens, l’année sabbatique ou le “gap year” présente beaucoup d’avantages aussi bien pour les adultes que pour les plus jeunes. Chez les élèves en particulier, le gap year peut parfaitement s’inscrire dans la continuité de l’apprentissage et du renforcement des compétences. On peut par exemple décider de faire un voyage linguistique d'anglais pendant cette période de pause. Prendre une année sabbatique, en particulier pendant ses études secondaires, permet aux élèves de gagner en indépendance, de renforcer leur confiance en eux et d’élargir leur vision du monde dès leur plus jeune âge.

Apprendre une langue étrangère pour une meilleure insertion dans le bi ou multilinguisme de la société contemporaine

Les avancées technologiques et les mutations économiques de ces dernières années ont fait du marché du travail un milieu extrêmement concurrentiel. Et le phénomène de la mondialisation a achevé d’interconnecter la quasi-totalité de ces marchés. Les grandes entreprises et groupes industriels exigent désormais de leurs cadres de pouvoir aussi bien assumer un poste de coordonnateur à Singapour (où on parle majoritairement anglais) qu’un poste de direction à Zurich.

En outre, un séjour linguistique en Allemagne vous ouvrira les portes d’une des économies les plus florissantes d’Europe, quatrième puissance économique mondiale derrière les USA, la Chine, et le Japon depuis 2007. Les commerçants font donc partie des principaux concernés. Vous ne sauriez envisager une dimension internationale à vos activités sans l’anglais ou le chinois qui sont des langues très influentes dans le monde des affaires. Avec ces deux langues, vous pouvez être sûr de parcourir la quasi-totalité du globe en vous faisant comprendre. Il va sans dire que le fait de négocier avec quelqu’un dans une langue qu’il comprend est un réel atout.

Les travailleurs indépendants ne sont pas en reste non plus. La quasi-totalité des sites occidentaux de freelance majeurs est animée en Anglais. Les propositions d’emploi et les contrats se négocient principalement dans cette langue.

Même les productions scientifiques de nombreuses grandes universités se font principalement en anglais. Ce n’est donc pas pour rien que les spécialistes recommandent de plus en plus l'acquisition de cette compétence aussi bien aux adultes actifs qu’aux plus jeunes. En définitive, il n’y a rien de tel qu’un séjour linguistique en Angleterre pour maîtriser rapidement la langue de Shakespeare.

Combattre les préjugés du Gap Year

Une fausse idée reçue, mais étonnamment persistante voudrait que l’année sabbatique éloigne l’élève de ses objectifs académiques. De nombreux parents (et certains conseillers d’orientation du secondaire) rechignent encore à l'idée qu'un élève prenne une année de congé immédiatement après 12 ans de scolarité formelle. Pour certains, cela compromettra leur réussite à l’école tandis que pour d’autres, ce sera un réel obstacle à leur admission à l’université.

Entre autres craintes, les parents redoutent également que l’engouement des enfants à poursuivre leur scolarité ne faiblisse au point de s’estomper. La vérité est que l’année de césure au secondaire donne à l’élève un avantage concurrentiel sur ses pairs ; notamment au moment de présenter leur candidature à une université. En fait, la plupart des élèves ressortent de cette expérience beaucoup plus motivés. En plus de l’envie de la pratiquer dans un cadre professionnel, le fait par exemple de maîtriser une nouvelle langue donne à l’élève beaucoup plus de possibilités dans ses choix de carrière. Au sortir d’une année gap year, les élèves sont généralement beaucoup plus motivés à reprendre les cours.

L'année de césure - Des compétences pour une meilleure orientation professionnelle

Bien que l’inquiétude des parents soit justifiée, bien planifiée et organisée, le gap year pour apprendre une nouvelle langue ne présente que des avantages. Il s’agit d’ailleurs d’une pratique déjà bien avancée en Suisse. La Suisse est une nation au plurilinguisme assumé depuis des décennies. Il s’agit d’une question non seulement culturelle mais aussi politique. Chaque canton dispose d’une certaine liberté en termes d’aménagement du programme scolaire à ce niveau-là. Mais en générale, il existe un diplôme obligatoire pour tout élève en fin de formation au collège. La maturité est le nom donné au diplôme sanctionnant les études secondaires en Suisse. C’est lui qui permet à un élève d’accéder aux études supérieures. Outre le programme normal pour l’apprentissage des langues, il existe suivant les cantons, un programme spécial sanctionné par un diplôme (maturité bilingue) attestant qu’au moins 800 heures de cours ont été suivis par l’élève dans une langue vivante étrangère. Par exemple dans le canton de Bâle-ville la maturité bilingue se fait uniquement en anglais. Quoi qu’il en soit il y a de nombreuses matières qui sont enseignées en langue étrangère en plus des cours de langue.

12ème année linguistique

Dans certains cantons, il existe des programmes spéciaux dans lesquelles la première année de lycée, la fameuse 12ème année se fait en langue étrangère. Les enfants peuvent grâce à cette 12ème année linguistique s’immerger totalement dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, et l’acquisition de connaissance dans cette dernière pendant toute une année scolaire. Cela peut se faire soit dans une autre partie de leur canton de résidence, soit ailleurs dans le pays, ou carrément à l’extérieur dans le cadre d’un séjour linguistique.

Plus qu’une année de césure, la 12ème année peut donc être consacrée à un séjour linguistique à l’étranger. Une aventure dont l’objectif est aussi bien d’inspirer que d’acquérir de nouvelles compétences. En somme, le gap year est un excellent moyen de se détendre tout en se donnant les moyens d’affronter les nouveaux défis pour une formation professionnelle et une carrière épanouie.

Les meilleurs programmes offrent une combinaison d'expérience transculturelle, d'apprentissage des langues, de travail réel et d'expérience de bénévolat (éventuellement).

C’est donc la raison pour laquelle l’idéal reste de recourir à des agences telles que “Aventure Linguistique” spécialisées dans la planification et l’organisation de ce type de voyage. Prenez contact avec nous pour en savoir plus.

Vous pourriez également être intéressés par:

Comment financer son séjour linguistique ?

Écoles Partenaires - Des centre d'enseignement de qualité