Comment financer son séjour linguistique

mercredi 18 décembre 2019

Plus qu’un accessoire aujourd’hui, le fait de maîtriser une langue étrangère comme l’anglais, l’allemand ou encore l’espagnol tend à devenir un impératif duquel peut en partie dépendre l’avancement de toute une carrière. Une réelle compétence se traduisant par exemple par des niveaux plus élevés de rémunération sur le marché du travail. Seulement, effectuer un séjour linguistique dans le but d’apprendre une nouvelle langue peut être une aventure assez coûteuse. Et la conjoncture économique actuelle a très tôt fait de dissuader nombre de candidats.

Mais cela ne devrait pas vous faire abandonner votre rêve. Nonobstant les difficultés financières que vous pourriez éprouver, il existe de nombreux moyens de financer son séjour linguistique sans avoir à casser sa tirelire.

Les aides professionnelles

Bien que la décision du séjour linguistique pour adulte s’inscrive généralement dans le cadre d’une décision personnelle, il existe quelques appuis qui peuvent vous aider à le financer. Certes, ces derniers ainsi que leur niveau dépendent de votre situation. Mais certains peuvent même couvrir la quasi-totalité du voyage.

Dans le secteur privé, certains comités d’entreprise mettent à la disposition des salariés et leurs familles un ensemble d’aides dans le cadre d'événements culturels et/ou sociaux. Il se pourrait donc que vous puissiez bénéficier d’une aide financière pour un séjour linguistique. N’hésitez pas à vous rapprocher de cette structure si votre entreprise en possède une.

Pour les travailleurs du secteur public c’est le Comité d’Oeuvre sociale (COS) qui est ici l’équivalent du CE. Lui aussi permet d’obtenir un certain nombre d’aides financières. N’hésitez donc pas à vous en rapprocher pour savoir s’il est possible de bénéficier d’un coup de pouce dans le cadre d’un voyage linguistique.

Organismes et institutions publiques

En dehors du financement que vous pourriez obtenir sur votre lieu de travail, il faut savoir que de nombreuses structures et institutions publiques disposent de programme ayant justement pour but d’accompagner ce genre d’initiative.

En règle générale, les séjours linguistiques n'entrent pas en compte dans les critères d'octroi d'une bourse cantonale ou d'un prêt d'étude. Toutefois, chaque canton dispose de lois et règlements spécifiques en la matière. Il sera donc judicieux de vous rapprocher des autorités locales pour pleinement prendre la mesure des possibilités disponibles le cas échéant.

Notez par ailleurs que par le biais des programmes Erasmus (études à l'étranger) et Léonardo (stages à l'étranger), la commission Européenne a la possibilité d’octroyer des bourses aux étudiants souhaitant se rendre à l’étranger pour un séjour linguistique.

Certains établissements scolaires disposent de fonds spécialement dédiés aux compléments des formations d’élèves en difficulté. Il y a de grandes chances que ceux-ci financent en partie un voyage linguistique. Dans ces cas-là, la demande se fera directement auprès de l’établissement de l’enfant concerné.

En outre, il y a des ambassades et organismes de coopération interculturelles qui soutiennent également ce genre d’initiatives. Donc si vous envisagez effectuer un séjour linguistique en Australie par exemple, il pourrait être très utile de vous rapprocher de l’ambassade australienne pour savoir les facilités dont vous pourriez être bénéficiaires. Certaines de ces structures participent même au financement du séjour linguistique.

Comment réduire ses dépenses lors d’un voyage linguistique ?

Au-delà des différentes possibilités de financement qui s’offrent à vous dans le cadre d’un séjour linguistique, voici quelques astuces qui vous permettront de réduire également vos coûts.

1. Les offres spéciales et rabais. De nombreuses agences s’occupant de l’organisation de séjours linguistiques proposent à leur clientèle différentes formules. N’hésitez pas à poser des questions à ce sujet pour être sûr que toutes les possibilités de réduction vous soient présentées.

2. Les voyages en groupe. La plupart du temps toutes les enseignes proposant un produit ou un service disposent d’une politique spéciale en ce qui concerne les grosses requêtes. En décidant de réaliser votre déplacement ainsi que votre séjour dans le cadre d’un groupe, vous aurez de meilleures chances de profiter des réductions sur le coût des prestations. Il n’est pas dit qu’il faudra tout faire dans le cadre du groupe. L’hébergement et bien d’autres encore peuvent être individuels. Mais même dans ce cas, en logeant dans le même établissement vous pourrez profiter de rabais au moment de la commande.

3. La saison. La période durant laquelle vous effectuez votre voyage peut aussi considérablement influencer son coût total. Un séjour effectué en haute saison reviendra forcément plus cher.

4. La destination. Renseignez-vous également sur le coût de la vie avant de choisir une destination. En optant par exemple pour un séjour linguistique en Angleterre, vous pourrez apprendre l'anglais tout aussi bien à Manchester, à Liverpool qu’à Londres. Et pourtant, selon l’une ou l’autre des villes choisies, le séjour pourrait revenir plus ou moins cher.

5. Séjour demi-pair. Aussi pour les plus jeunes, l’option du demi-pair dans une famille d’accueil peut être très avantageuse. En échange de quelques petites tâches à la maison ou avec les enfants, il est possible de réaliser jusqu’à 50% d’économie dans le cadre d’un voyage en Australie ou au Canada par exemple.

6. Déduction des impôts. Les séjours linguistiques pour adolescents & enfants sont déductibles des impôts pour les parents. Ils sont en effet considérés comme étant une continuité de la formation académique.

7. Les programmes de volontariat. Il s’agit d’une des options les moins coûteuses. Mais le volontariat n’est pour autant pas gratuit. Et il n’est possible d’en profiter que si on apporte la garantie de suivre un cours de langue dans une école. C’est un moyen d’apprendre une nouvelle langue tout en apportant sa contribution à la société.

8. Pour finir, les stages en entreprise peuvent également permettre d’apprendre une langue étrangère. Mais ce n’est pas gratuit, et il vous faudra travailler sans rémunération dans la plupart des cas.

Conseils Personnalisés

Prenez contact avec nous pour en savoir plus et obtenir des conseils personnalisés