Astuces pour les parents de Jeunes

mardi 22 février 2011

Il n’est pas facile de voir ses enfants partir en séjour linguistique pour la première fois ! Le cap des premiers départs, premières séparations, le saut vers l’inconnu tant pour les parents que pour leurs enfants. Comment vont-ils se débrouiller seuls ? Ne vont-ils pas se perdre à l’aéroport ? Et s’ils ont le mal du pays ? Et le linge sale ? Voici quelques astuces qui vous aideront à préparer leur voyage et votre moral pour cette grande aventure !

 

Téléphones et contacts

Oui ! Vos enfants/ados auront le droit de prendre leurs natels. Mais l’utilisation sera limitée ! (interdits bien entendu pendant les cours, activités, repas, etc). Un numéro où joindre vos enfants vous est également communiqué.

De manière générale, nous vous conseillons de ne pas exagérer dans vos téléphones avec vos enfants ! Des appels trop fréquents pourraient les empêcher de bien s’immerger dans leur nouvel environnement.

- Coup de bleus : Après l’arrivée du week-end et le démarrage de la semaine, un coup de blues arrive souvent le mercredi suivant l’arrivée des jeunes. Rassurez-les en leur disant que c’est normal, que très vite ils vont s’intégrer et se plaire dans le camp !

 

Partir à deux ou pas ?

De manière générale il est vivement conseillé de partir seul ! Cela pousse à se mêler aux autres, à lier des connaissances internationales et utiliser la langue commune en la pratiquant constamment. Par contre, si cela peut aider pour un premier voyage, rassurer les parents et les enfants, alors la réponse est oui !

Si vous laissez votre enfant partir avec une connaissance, essayez de le convaincre de ne pas rester toujours avec, et d’éviter de partager la même chambre.


Côté pratique

Vous avez peur que votre ado n’aie pas assez à manger ?!  Pas de panique, les écoles prévoient plus que suffisament à manger, une nourriture variée et équilibrée. Est-ce qu’il aimera ? Sûrement pas ! ça ne sera jamais aussi bon qu’à la maison et semblera forcément différent.

Il n’a jamais fait sa lessive ?! Bien entendu, votre enfant sera aidé pour le linge sale, et un service est organisé en moyenne chaque semaine. Etiquetez bien les habits pour ne rien perdre !


Voyage

Si votre enfant n’est pas habitué à voyager, ou craint de voyager seul, n’hésitez pas à demander le service d’accompagnement des compagnies aériennes ! Le service UM (mineur non-accompagné) est possible en général jusqu’à 18 ans – se référer aux conditions de la compagnie aérienne

Attention certaines compagnies low-cost n’offrent pas d’assistance et ont des conditions différentes (âge minimum pour voyager seul, etc !)

Attendez toujours la confirmation du camp pour réserver le vol de votre enfant !

Suivez impérativement les créneaux-horaires des écoles pour les transferts, sinon elles n’accepteront pas la responsabilité des enfants !

A moins que vous n’ayez réservé un transfert privé, votre enfant va sûrement devoir patienter à l’aéroport en attendant que le groupe soit réuni  et le départ de la navette. Cela peut prendre maximum 1 à 2 heures mais il sera pris en charge par le personnel de l’école dès leur rencontre dans le hall d’arrivée !

 

L’organisation du séjour et la vie sur place

C’est mieux de faire son choix et réserver avant mars pour avoir toute la disponibilité !

Prévoyez une assurance annulation/rapatriement et veillez à ce que votre enfant soit couvert par une RC (Responsabilité Civile)

Si votre enfant manquait d’argent sur place, une solution sera trouvée pour que vous puissiez virer de l’argent à l’école qui le lui donnera

Votre enfant devra se soumettre au réglèment du camp, au risque de recevoir un avertissement, voir de se faire renvoyer en cas de non-respect !

Parlera-t-il français ? Oui, il en aura toujours l’occasion et ce n’est pas mauvais pour son moral ! Motivez-le cependant à lier des relations internationales pour que la langue commune soit celle du séjour ! Les cours, les activités, le sport et les excursions sont pratiqués dans la langue : c’est déjà pas mal pour un premier séjour ! Les moniteurs et professeurs veillent à ce que ça soit respecté, encouragez aussi votre enfant à faire l’effort de suivre cette règle !

 

Que pouvez-vous réellement attendre du séjour de votre enfant ?

1 : Qu’il passe de bons moments et soit heureux durant son séjour !

2 : Qu’il améliore ses connaissances et capacités linguistiques

3 : Que sa motivation à partir encore et apprendre la langue soit agrandie !

 

Plus que ça … ? Les progrès plus significatifs vont bien entendu dépendre de la durée du séjour, du camp fréquenté, et bien entendu de la motivation et de la facilité d’apprentissage de votre enfant. Ces dernières peuvent varier fortement d’un enfant à l’autre.

Les camps, quant à eux, proposent différentes formules avec plus ou moins de cours de langues (c’est pourquoi il est important de bien choisir !)

Mais dans tous les cas, votre enfant aura la possibilité de se faire l’oreille, s’ouvrir à parler, surmonter sa timidité dans une langue étrangère (il sera bien obligé !!), élargir son vocabulaire et découvrir quelques trucs et expressions.

Selon la durée de son séjour, on attend que son aisance sera probablement bien meilleure et il sera certainement plus sûr de lui pour prendre parole en cours lors de son retour à l’école. Sa motivation scolaire pour continuer à apprendre la langue devrait être agrandie et ses notes vont peut-être déjà s’en ressentir.

 Le rêve ultime : un vrai déclic ! Un coup de pouce pour ses futures études linguistiques et un nouvel intérêt pour cette langue. Que votre enfant réalise que la langue apprise est bien réelle, qu’il peut déjà la pratiquer et qu’il peut être plus qu’utile de l’avoir dans ses bagages ! Que ça crée un effet positif sur ses études avec l’effet gratifiant qu’ont les notes qui vont s’améliorant.

Le but : augmenter son désir d’étudier la langue afin de la maîtriser au plus vite !   Le désir de continuer la langue apprise est bien réelle, utilisée

 

Conclusion

- Essayez convaincre votre enfant de ne pas appeler trop souvent.

- Si deux amis partent ensemble, suggérez-leur de ne pas partager la même chambre pour qu’ils ne passent pas trop de temps ensemble (dans leur langue)

- Attendez-vous à ce qu’ils n’aiment pas la nourriture

- N’oubliez pas d’étiqueter les vêtements au nom de votre enfant

- Un service UM (auprès des compagnies aériennes) peut être une bonne idée

- Ne réservez pas les vols avant que le séjour soit confirmé !

- Réservez avant mars pour avoir tout le choix des dates !