Séjour linguistique en famille d’accueil ou chez l’habitant

mardi 12 novembre 2019

(Ici, nous parlons principalement des familles d’accueil pour les jeunes adultes 18+ - sauf où mentionné). Parfois le terme “famille d’accueil” peut porter à confusion. Qu’est-ce Shakespeare a dit : Qu'y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons rose, sous un autre nom, sentirait aussi bon. Cet article a pour but d’expliquer certaines fausses idées que nous nous faisons sur le logement en famille d’accueil durant un séjour linguistique.  

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

C’est plutôt simple. C’est un type de logement payant, au sein de la maison d’une personne lambda. Ce type d’hébergement permet de découvrir la vie des locaux du pays où vous avez décidé d’étudier.

Pourquoi opter pour ce type de logement ?

Principalement car c’est la combinaison parfaite entre expérience culturelle et immersion complète pour l’apprentissage de la langue.Vous souhaitez avoir une expérience authentique en plus de vos cours.

Où est-ce que cette option est disponible?

Pour les cours d'adultes (18 ans et +), le logement chez l'habitant est disponible dans le monde entier à travers toutes les écoles de langue combiné à tout type de cours. C'est l'option de logement de base - En effet, c'est l'option la moins chère et elle offre la possibilité d'une immersion linguistique.
Pour les plus jeunes (juniors), voir plus loin.

Existe-t-il différents types de famille d’accueil ?

Oui, mais cela dépend des écoles et des familles hôtesse. La famille d’accueil classique offre une chambre individuelle en demi-pension. La salle de bain est à partager avec le reste de la famille. Des chambres doubles sont disponibles pour les couples ou ami(e)s qui voyagent ensemble. Si vous préférez plus de confort, certaines écoles proposent des familles hôtesse “supérieures” ou “luxes” - souvent pour les professionnels/personnes matures. Les options supérieures incluent généralement une salle de bain privée.
Ensuite, pour les repas, la demi-pension (petit déjeuner et diner) est souvent comprise car les étudiants sont à l’école pour le repas du midi. Parfois, il est aussi possible de réserver les petits-déjeuners seulement ou la pension complète (particulièrement pour les mineurs)
Certaines écoles ont également une option sans repas - Dans ce cas-là, il s’agira plus d’une colocation que d’une famille d’accueil.
* Les séjours linguistiques en famille d’accueil avec options petits-déjeuners mais sans repas ne garantissent pas l’autorisation d’accéder à la cuisine.

Est-ce que les gens qui accueillent des étudiants sont tous des “familles” ?

Si pour vous “famille” entend un couple avec des enfants, alors, non les familles d’accueil ne sont pas toutes des « familles ». 
C’est également pour cela que nous préférons le terme “chez l’habitant » plutôt que « famille d’accueil”. Les personnes qui vous accueillent peuvent être de tout profil : Couples (parfois gays), couples avec enfant, parents célibataires avec ou sans enfants, retraités…
De notre expérience, ces derniers sont bien souvent les meilleures familles d’accueil pour un voyage linguistique - Elles ont beaucoup de temps à consacrer aux étudiants. L’école veille sur toutes les demandes reçues et prend en compte le profil de l’étudiant lors du placement en famille hôtesse : Par exemple, une jeune fille seule ne sera jamais placée chez un homme seul.

Quel est le rôle des familles d’accueil ?

C’est une question importante. 
Avant tout et comme le nom l’indique, les familles d’accueil doivent accueillir chaleureusement les étudiants chez eux et fournir un logement et les repas (si réservés). Vivre chez l’habitant vous offrira une superbe approche naturelle de la langue que vous apprenez, vous permettra de découvrir la culture du pays et de mettre en application vos connaissances en langue : cela nécessite donc de préparer les repas, de manger ensemble et de vous inclure dans les conversations de la vie de tous les jours.

NB : Ce qui semble normal pour vous ne peut ne pas l’être pour eux. Par exemple, très peu de gens vont s’assoir tous ensemble pour prendre le petit-déjeuner. Ou encore, en Australie, il est très rare que les repas du midi le weekend soient pris à table.
Attention, vous êtes en échange linguistique en famille d’accueil, vous ne vivez pas à l’hôtel. Nous attendons de vous que vous participiez à la vie de famille : nettoyer la table après les repas, faire la vaisselle, etc. ou en tout cas proposer de le faire. Le ménage ne vous sera pas demandé mais soyez une personne agréable à accueillir.

Ce type de logement n’est pas non plus un service de baby-sitting pour les étudiants plus jeunes et moins indépendants. Les familles d’accueil ne sont pas des deuxièmes parents.

Qui trouvent les familles d’accueil ?

Nos écoles partenaires connaissent les familles qu’elles proposent personnellement. Ce sont donc elles qui sont en charge de trouver les familles et qui gèrent le placement des étudiants. Comme nous ne parlons pas russe, japonais, etc. etc., nous ne sommes pas en contact direct avec les familles. En fait, les contacts des familles sont gardés bien précieusement par les écoles !

J’aimerais choisir ma famille - c’est possible ?

Malheureusement, les familles sont attribuées aux étudiants par nos écoles partenaires. Il n’est donc pas possible de sélectionner la famille d’accueil de son séjour linguistique.

Famille d'accueil pour les camps d'été juniors

Certaines informations diffèrent pour les logements en famille des jeunes de moins de 18 ans.
Une famille pour les programmes adultes est une option de logement. Pour les juniors, le logement fait parti d'un package que vous choisissez (cours, activités... - principalement durant l'été).
Les jeunes vivent chez une famille locale et ont cours à l'école.

  • Pour les programmes d'été pour juniors, les familles doivent être expérimentées et être sensible aux besoins des enfants
  • Les familles sont vérifiées au niveau judiciaire, légal.
  • Un seul type de pension est comprise (les programmes souvent la plupart du temps en pension complète).
  • Les juniors ont plus de règles à respecter (couvre-feu, etc). 
  • Généralement, deux étudiants partagent la même famille (langue maternelle différente, même sexe, même âge).
  • La plupart des activités sont organisés par l'école.
  • Dans certains programmes, l'école propose également des activités en soirée.
  • Suivant les programmes, le dimanche peut se passer en famille. Ou alors seulement les soirées se passent avec les familles.
  • Les avantages de loger chez l'habitant sont plus culturels que linguistiques - Les enfants passent que très peu de temps avec la famille mais ils auront le sentiment d'avoir une vie de famille.

Quels sont les programmes juniors estivaux qui proposent un logement chez l'habitant ?

Les familles d'accueil en Angleterre (pour l'anglais) :

Cambridge - ados en familles
Chester - anglais et activité
Sidmouth - au bord de la mer

en Irlande (pour l'anglais):

Sligo - anglais et activités
Famille d'accueil en Irlande à Dublin - expérience irlandaises
Bray - anglais et sport

en Allemagne (pour l'allemand)

Freiburg
Meersburg
Augsburg

Voyage linguistique en famille – Les fausses idées

(Des attentes irréalistes mèneront forcément à la déception)

Fausse idée 1 : Les familles font seulement ça pour l’argent

C’est vrai et faux, en fait.
Oui, il y a toujours un intérêt financier. (Soyons honnête, inviteriez-vous des inconnus chez vous, feriez-vous les courses pour eux, leur cuisineriez-vous des repas, tout cela gratuitement, juste parce que vous aimez les gens et souhaitez partager votre culture ? Nous ne pensons pas). Cependant, de nos jours, il y a de bien meilleures façons de se faire de l’argent avec une chambre vide (Airbnb par ex.).
Les gens qui souhaitent être « famille d’accueil » ont forcément un intérêt pour les autres cultures et souhaitent faire découvrir la leur. Ce sont souvent des personnes qui aiment voyager. C’est assez rare que les gens le fassent uniquement par attrait financier (ce qui, effectivement, n’est pas super !)

Fausse idée 2 : Ils vont me faire visiter les alentours, comme un touriste

Et bien non. Bien que vous soyez en vacances linguistique en famille d’accueil, les personnes qui vous hébergent ne sont pas des compagnies de bus touristiques ou un service de loisirs. Il n’est donc pas demandé aux familles d’accueil de vous seriez de guides touristiques.
Certaines familles le feront avec plaisir, car elles aiment partager leurs hobbies mais d’autres ne le feront pas. Car ce n’est pas quelque chose d’obligatoire.
Bien sûr, nous pouvons demander une famille qui a des intérêts communs aux vôtres. Mais ce n’est pas leur rôle de vous emmener golfer ou faire du vélo de descente.

Fausse idée 3 : Nous aurons de longues conversations tous les soirs à table, nous jouerons à des jeux de sociétés, etc. etc.

Voir la fausse idée n°2. Les écoles demandent à ce que les familles mangent avec les étudiants mais elles ne doivent pas vous occuper. Une bonne famille vous questionnera à propos de votre journée, de votre vie, etc. Une conversation classique ! Vous vous sentirez le/la bienvenu(e).

Il n’est pas nécessaire d’ajouter que chacun est différent. Un étudiant peut avoir envie d’une interaction intense avec sa famille alors que le suivant sera beaucoup plus indépendant. Les familles ne changent pas leur façon d’être/de vivre en fonction de l’étudiant et doivent accueillir tout le monde de la même manière. 

Fausse idée 4 : Je ne serais pas indépendant et libre

C’est souvent la plus grande crainte. Souvent, la famille vous donne une clé de la maison/de l’appartement et vous pouvez aller et venir comme bon vous semble. Si vous ne mangez pas avec votre famille d’accueil, aucun souci, mais il est primordial de les avertir à l’avance.
Il vous suffit de les appeler ou de leur envoyer un petit message. L’importance est de rester poli et de ne pas enfreindre les règles de la maison.

Fausse idée 5 : Si ça ne se passe pas bien, je vais être bloqué chez des gens horribles, dans un endroit horrible

Pas du tout ! On ne se sent pas forcément toujours à l’aise avec tout le monde. S’il y a le moindre problème, l’école fera son maximum pour le régler au plus vite et vous trouver une autre famille hôtesse si nécessaire.
L’école veut des étudiants heureux à l’école mais également au sein de leur logement, tout comme nous ! Tout le monde fera donc son maximum pour que cela se produise.

Fausse idée 6 : Il y aura 3 autres étudiants dans ma chambre - c’est une arnaque !

Cela ne se passe pas comme cela chez nous. Chambre individuelle signifie, chambre individuelle. Il est possible qu’il y ait un autre adulte / étudiant en voyage linguistique dans la famille, mais il y aura de la place pour tout le monde.

Fausse idée 7 : Nous allons créer des liens forts et rester amis pour le reste de notre vie. 

Cela arrive parfois - mais pas à chaque fois. Ne partez pas avec cette idée pour ne pas être déçu mais, on ne sait jamais ! Beaucoup de nos clients sont toujours en contact avec leur famille, de nombreuses années après le séjour linguistique. La plupart auront un séjour agréable, se diront merci et au revoir à la fin du séjour, en garderont de bons souvenirs mais passeront à autre chose.

Fausse idée 8 : Le séjour se passerait mieux si la famille a un enfant/ado du même âge que le/la mien(ne).

En réalité, ce n’est pas toujours vrai - C’est même parfois plutôt le contraire, surtout avec les ados ! 

Tentez par une aventure linguistique? 

Consultez l'ensemble de nos séjour linguistiques pour adolescents et enfants ou nos séjours linguistiques pour étudiants et adultes